DE LA PART DES CO-RESPONSABLES

Nous sommes Jennifer Birch-Jones (pronom: elle) et Benoît Gauthier (il), co-responsables du Congrès 2020 de la SCÉ. Nous sommes ravis de vous inviter à nous rejoindre à Ottawa (Ontario, Canada) au Centre Shaw, du 14 au 17 juin 2020, avec ateliers pré-congrès les 13 et 14 juin.

Le congrès annuel de la SCÉ devrait être un moment-clé dans la vie des spécialistes canadiens de l’évaluation. C’est le moment de dresser un bilan, de réfléchir, de débattre, de contester, d’apprendre et de nouer et renouer des liens. En 2020, nous accueillerons également des évaluateurs et évaluatrices d’Amérique latine et des États-Unis afin d’enrichir nos conversations et d’étendre nos relations en renouant des relations et en en nouant de nouvelles avec nos collègues.

L’utilisation de l’évaluation est devenue la valeur ultime pour nombre de spécialistes en évaluation qui considèrent que les informations issues de l’évaluation sont sans valeur si elles ne sont pas utilisées. Mais cette position a été contestée par celles et ceux qui mettent l’accent sur le processus plutôt que sur le produit, qui se demandent comment l’évaluation est utilisée et à quel coût et qui questionnent les intérêts servis par l’information évaluative. L’utilisation des évaluations est complexe et nuancée, mais nous espérons que notre compréhension de celle-ci sera améliorée à la suite du congrès 2020 de la SCÉ.

Depuis le début de 2018, lorsque nous avons commencé à organiser ce congrès, nous avons souhaité qu’il soit inspiré par des valeurs profondes. S’appuyant sur l’excellent travail accompli par le comité d’organisation du congrès 2019, nos valeurs sont les suivantes :

  • le bilinguisme parce que le Canada est un pays possédant deux langues officielles, le français et l’anglais, et que la SCÉ est elle-même un organisme officiellement bilingue;
  • l’équité, la diversité et l’inclusion, en reconnaissant que tout le monde ne partage pas le même point de départ et qu’il existe des avantages et des obstacles différenciés;
  • la réconciliation active qui nous permet de reconnaître et d’appuyer activement l’autodétermination des peuples autochtones et de prendre des mesures supplémentaires pour explorer ce que sera une réconciliation significative; et
  • la viabilité environnementale qui comprend notre engagement à des pratiques durables qui minimiseront l’empreinte environnementale de notre congrès, avec des objectifs de neutralité carbone et de soutien à la viabilité de la communauté dans laquelle le congrès se déroule.

Nous croyons qu’en respectant ces valeurs, le congrès 2020 de la SCÉ peut servir de modèle à une approche fondée sur les valeurs pour la planification et l’organisation de congrès novateurs.

Le congrès 2020 nous enthousiasme. Nous espérons que vous vous joindrez à nous et aux conversations sur l’utilisation de l’évaluation à Ottawa du 13 au 17 juin 2020.